• Elevage champion de France
  • Selectionneur et eleveur de volaille d'ornement.
  • Animaux vaccinés et fournis avec un certificat de suivi.

Conseils d'élevage pour les poules d'ornements

Vous possédez un jardinet, un grand jardin ou un vaste terrain ? Vous voulez avoir des œufs frais tous les jours pour manger, ou tout simplement avoir des animaux attachants et esthétiques dans votre jardin ?La poule d’ornement est faite pour vous !

Il existe tout un tas d'idées reçues sur les poules qui ne sont pas toujours exactes et nous vous les expliquons ici. Nous vous dirons également comment élever au mieux vos poules avec un habitat adapté, une alimentation choisie et comment assurer une reproduction de qualité.

Le logement des poules d'ornements.

Il y a de nombreuses façons de loger correctement ses poules. En liberté, en parc, en box, en volière, en poulailler mobile...

Il est important de garder en tête qu’une poule a besoin de gambader et de gratter le sol à la recherche de vers et d’insectes. Donc peu importe le moyen de logement que vous choisirez, il faut avant tout répondre à ce besoin vital.

Pour mes poules d'ornements, un habitat adapté et bien protégé.

Bien choisir l'habitat de vos poulesSi vous optez pour la liberté ou pour les parcs, il faut néanmoins fournir à vos poules un poulailler 100% étanche (pas forcément à la pluie, mais surtout aux nuisibles) pour qu’elles dorment en toute sécurité. Pour être étanche aux nuisibles (rat, fouine, renard, chat…) il faut que le poulailler possède un sol en dur comme par exemple une dalle béton de 20cm d’épaisseur minimum ou un plancher en bois "solide". Les murs et le toit doivent quant à eux être plein et sans le moindre trou (une fouine est capable de passer par un trou de seulement 2cm de diamètre), faite donc bien attention aux jointures et aux nœuds du bois qui peuvent tomber. Pour réaliser des aérations dans le poulailler, il faut les recouvrir de grillage à mailles soudés carrées de 13x13mm maximum et avec un fils de 1,2 à 1.45mm de diamètre si possible. La trappe d’entrée du poulailler doit être bien fermée la nuit et ne doit pas pouvoir être ouverte (verrouillage par loquet ou cadenas), car les renards sont capables d’ouvrir une trappe coulissante ou une porte fermée par un verrou simple !

Nous conseillons vivement de mettre un portier électronique pour gérer l’ouverture et la fermeture de la porte de votre poulailler. Ainsi, aucun oubli possible ! Vous pouvez partir manger chez des amis sans crainte que les nuisibles s’occupent de vos poules. Les portiers peuvent ouvrir la porte avec la lumière du soleil levant (capteur lumineux) ou à une heure que vous aurez préalablement enregistrée. Ces portiers ferment la porte le soir avec les mêmes méthodes (lumière ou horloge). Vous pouvez également choisir de faire ouvrir la porte à une heure plus tardive (ex: 10H) afin d’éviter d’entendre les chants du coq le matin.

Comptez au minimum 5 poules au m2

En règle générale, pour dimensionner votre poulailler, comptez 5 poules par m2. Mais en complément, le parcours extérieur sera le plus grand possible. Plus votre parc extérieur sera grand, plus vous pourrez garder votre gazon en état !

Une idée reçue très répandue est que les poules naines ont besoin de moins d’espace que les poules de grandes tailles. Sachez que c'est totalement faux.Les poules naines sont plus vives, plus sauvages, et ont besoin de courir. Alors que les poules de grande taille (ex: Brahma, Orpington…) n’ont pas besoin de beaucoup d’espace, elles sont beaucoup plus familières et ne se déplacent pas autant que les races naines. Elles peuvent se contenter de parcs plus petits. De plus, nous le rappelons régulièrement, mais la race de poule la plus calme, la plus docile et la plus familière que l’on puisse trouver en France est l’ORPINGTON.

La reproduction des poules d'ornements.

Généralement, les poules commencent à pondre à l’âge de 8 mois, mais certaine race commence plus tôt (vers 6 mois) et d’autre beaucoup plus tard (vers 12 mois).

Préférez les poules d'ornements aux poules industrielles.

Comment assurer une bonne reproduction des poulesBeaucoup de personnes optent pour les poules rousses industrielles dans leurs jardin, car pour eux ce sont des poules rustiques, peu onéreuses (environ 15€) et bonne pondeuses (200 à 250 œufs par an). Néanmoins, ce sont bien la leurs seuls avantages !

En effet, la ponte extraordinaire de ces poules ne dure qu’une année ! La deuxième année elle est divisée par deux et la troisième année la poule rousse ne pond carrément plus !

De même, le prix bon marché de ces poules est compensé par leur faible espèrance de vie(3 ans seulement !).

Or, les POULES D’ORNEMENT n’ont pas ces problèmes.

Elles pondent certes moins d’œufs (entre 110 et 160 œufs par an) mais leurs pontes dures entre 7 et 8 ans. Leur espérance de vie est également bien plus longue (environ 10 ans). Elles sont également bien plus esthétique que les poules industrielles avec leurs pompons, leurs plumes aux pattes, leurs nuances de couleurs. Ces poules sont également plus rustiques car issues de races anciennes des quatre coins du globe. Leurs prix varient entre 25 et 30€, cela peut paraitre cher, mais si l’on compare les poules rousses et les poules d’ornement, cette petite différence de prix avantage plus la poule d’ornement que l’industrielle.

Pensez au coq !

Avoir des œufs c’est bien, mais avoir des poussins c’est une aventure encore plus belle.Pour cela il vous faudra avoir au moins un coq (ou acheter des œufs à couver si l’une de vos poules couve ses œufs inféconds). Généralement un groupe de poules d’ornement comporte plusieurs coqs, ce sont eux qui gèrent le groupe et qui font respecter la hiérarchie. Des poules seules peuvent développer des comportements agressif et territorial à la longue. Grâce au coq, ce comportement disparait.

Lorsque le coq s’accouple avec les poules (on dit qu'il les coche) la fécondation n’est pas garantie, les poules peuvent "refuser" la fécondation en fermant le cloaque lors de l’accouplement. Visuellement l’accouplement est réussi, mais les œufs seront clair (non fécondé) une fois l’incubation lancée. Nous conseillons toujours d’avoir plusieurs coqs afin de s’assurer une bonne réussite d’élevage. Par contre, très important, il faut toujours un nombre de coq et de poules IMPAIR.

L'élevage des poussins, naturel ou artificiel ?

Après 21 jours d’incubation, les poussins éclosent.Il faut ensuite les élever, soit de manière naturelle avec la poule, soit artificiellement. Si la poule s’occupe des poussins, il suffira de lui mettre à disposition de la semoulette et elle s’occupera du reste. Si vous optez pour l’élevage artificiel, il vous faudra mettre les poussins dans une éleveuse chauffer à 32°C les deux premières semaines, puis 25°C les deux semaines suivantes et pour finir à 20°C à 1 mois d’âge. Les jeunes coqs commenceront à chanter vers les 2 mois. La 1ère mue des jeunes sera à l’âge de 6 mois environs. Leur taille et leur plumage adulte sera atteint entre 6 à 15 mois suivant la race.

L’alimentation des poules d'ornements.

La poule d'ornement mange quasiment toute sorte d'aliment.

Comment bien nourrir ses poules ?Tout le monde le sait, les poules sont très friandes des graines de céréales.On compte parmi ces graines le blé, le triticale, l’avoine, le maïs ou encore l’orge. Ces céréales sont la base principale de l’alimentation d’une poule pondeuse avec une part quotidienne qui représente environ 70% de céréales. Mais attention ! Chacune des variétés des céréales n’est pas bonne à consommer seule. Votre poule pourrait en effet avoir des carences, ou à contrario, un taux de graisse trop important. Le maïs, céréale grasse, entraine souvent un surpoids de la poule. Si celle-ci n’est pas destinée à la consommation, il n’y a aucun intérêt à la nourrir exclusivement de maïs. Chacune des céréales a ses propres bienfaits et il est important, pour la bonne santé de la poule et donc pour une bonne production d’œufs, de donner un mélange de céréales.

Cela en étonnera plus d’un, mais oui, une poule mange aussi de la viande ! Que ce soit sous forme d’insectes, de limaces ou bien alors de serpent ou de souris. Si vous donnez à manger à vos poules pondeuses vos restes de viande, soyez sûrs et certains qu’elles se régaleront.

Les protéines sont idéales pour la qualité des œufs.

Les protéines représentent les 30% restants de l’alimentation quotidienne d’une poule pondeuse. Elles vont participer grandement à la qualité des œufs de votre poule. En plus de trouver les protéines dans la viande et le poisson, vous pouvez également les trouvez dans graines telles que le colza, le lin, le soja, le pois ou encore les graines de tournesol.

Les poules d'ornement mangent comme les poules industrielles.

Contrairement aux idées reçut, les poules d’ornement ont le même régime alimentaire que les poules pondeuses industrielles, mais les poules d’ornement sont plus rustiques et plus facile à nourrir que leurs cousines industrielles. Les poules d’ornement sont très gourmandes et mangent de tout (céréales, viande, poisson, fruits, légumes, pain…). Elles se régaleront même avec un plat de riz, de semoule ou bien de pâtes que vous leur aurez préparées.

Les aliments à éviter pour mes poules d'ornements.

Bien que la palette des aliments pour poules pondeuses soit très vaste, quelques aliments sont à éviter comme la pomme de terre crue, les oignons et leurs peaux, les poireaux et surtout leurs feuilles, les pelures d’agrumes, la banane, le kiwi, le céleri, le pain moisi, le trognon des choux,… Ces aliments risqueraient de perturber la digestion de vos poules et les rendre vulnérables. Quant aux aliments toxiques, évitez qu’il y ait sur leur passage de la chélidoine, des renoncules rampantes ainsi que de la morelle noire.

L'élevage des poules d'ornements : conclusion.

Simple à entretenir, à nourrir (elles mangent vraiment toute sorte d'aliment), préférez malgré tout les poules d'ornement à leurs cousines industrielles. Même si elles pondent moins, les œufs sont de meilleur qualité et leur espérance de vie est largement supérieure.

Pensez à adapter leur habitat en fonction et surtout à bien le protéger des nuisibles.

 Partagez-moi :